Librement

Sur cette page:

    Librement février 2020

    • Congé de maternité de 15 semaines : les partenaires sociaux se sont engagés à élaborer une proposition afin de
      permettre le report des jours d'incapacité de travail du repos prénatal vers le repos postnatal.
    • Élections sociales : découvrez les 4 principaux thèmes de notre campagne électorale : Pouvoir d’achat, Bien-être au travail, Équilibre travail vie privée et Sécurité d’emploi.
    • Candidat idéal : tous les travailleurs d’une entreprise ne peuvent pas se présenter aux élections sociales. Ils doivent répondre à des conditions d’ancienneté, d’âge, de catégorie de personnel…
    • Sécurité sociale : à politique inchangée, le déficit de la sécurité sociale atteindra 4,70 milliards en 2022. Il faut sérieusement revoir le financement de la sécurité sociale et renouer avec ses objectifs.
    • Bilan environnemental 2019 : l'année 2019 s’est achevée sur des catastrophes climatiques tous azimuts, une forte mobilisation de la jeunesse pour le climat et une COP 25 qui n’a pas tenu ses promesses.
    • Augmentations d’allocations de chômage : une troisième série d’améliorations de certaines allocations de chômage est entrée en vigueur au 1er janvier 2020.

    Lisez en ligne   Téléchargez le PDF

    Librement janvier 2020

    • La sécurité sociale a 75 ans : le 28 décembre 1944, alors que l’Allemagne lançait son offensive dans les Ardennes, était signé à Bruxelles l’arrêté-loi concernant la sécurité sociale des travailleurs.
    • Qui peut participer aux élections ? Pour pouvoir exercer son droit de vote, un travailleur ou une travailleuse doit être lié·e à l’entreprise par un contrat de travail ou d’apprentissage le jour des élections (= date Y).
    • Protection des délégués : presque comme les délégués, les candidats qui se présentent aux élections sociales bénéficient d’une certaine protection contre le licenciement.
    • Transition juste : en tant que syndicat, nous veillerons à ce que les travailleurs ne soient pas les perdants de la politique climatique ambitieuse envisagée par la nouvelle Commission européenne.
    • Bien-être et environnement : les représentants des travailleurs sont des acteurs du bien-être au travail de leurs collègues, y compris au travers des questions d’environnement.
    • Rémunération ou indemnisation : certains jours fériés (et il sont nombreux en cette fin d’année) sont à charge de l’ex-employeur et ne sont donc pas couverts par une allocation de chômage.

    Lisez en ligne   Téléchargez le PDF

    Choisissez un secrétariat CGSLB près de chez vous :
    Ou trouver votre secrétariat en utilisant la carte